Où s’équiper ?

LA MAISON DU KILT

C’est l’Adresse à Paris pour se faire faire un kilt sur mesure ! Un accueil très chaleureux, une boutique très sympa, une petite musique d’ambiance qui va bien, un très très large choix de tartans écossais, irlandais et bretons. Bref, de quoi s’habiller de la tête aux pieds avec des produits 100% authentiques et de qualité (fournisseurs 100% scottish) !! Monsieur Richard DUCLOS est un passionné et un vrai spécialiste !

CHRYSTEL AMYOT

  • 163 chemin des Saillets – 74130 Brizon
  • Téléphone : 06 85 29 00 67

Les accessoires :

Accessoire indispensable, plusieurs options pour s’en procurer un : Aller en Ecosse, aller à Paris ou en Bretagne, surfer sur le net… Malheureusement, bon nombre de modèles actuellement proposés manquent de cachet. Souvent, le plastique, meilleur marché, remplace le bois… lames, genre « inox »… L’avantage, c’est que tout ce petit matériel peut passer au lave vaisselle !…

Alors, une autre option consiste à s’en faire fabriquer un par un vrai artisan français !

Contacter André Guillaume par E-mail: andreguillaume22@aol.com

Les origines du kilt

Le terme « kilt » est un terme d’origine Danois (normàn) qui désigne la jupe courte du guerrier Viking, qui a conquis tout le nord de l’Europe puis l’Irlande et la Normandie. Du fait du climat très frais des pays du Nord, le kilt a été complété par le port de braies en dessous.

Nos braves guerriers ayant par la suite colonisé une partie de l’Écosse avaient fini par adopter le vêtement local ou « plaid » (une longue couverture cintrée au milieu et leur servant pour dormir et pour s’habiller) qui est le véritable costume d’Écosse.

Après l’occupation des Romains et son influence sur la Gaulle nous trouvons une jupe appelée « saie » (il s’agissait originellement une blouse ouverte sur le devant, portée essentiellement par les paysans comme unique vêtement et qui a été transformée en jupe courte couleur écru, sanglée le coté droit et plissée à l’arrière, identique au kilt moderne !!). Cette saie a été portée par les nostalgiques des fêtes gauloises jusqu’au début du 19ème siècle.

Pendant ce temps, les Celtes continuaient à s’étendre jusqu’à la pointe ouest du continent européen et portaient aussi une jupe courte particulièrement pour les tribus occupant le sud (Italie, Espagne, France etc…).

Enfin, il faut savoir que les Normands (anciens viking, altération de North Men = hommes du nord) ont gardé la jupe guerrière jusqu’au 15ème siècle avant que le Duché de Normandie ne passe entre les mains d’une administration soit Anglaise, soit Française (sic)…

Nous en trouvons également des modèles dans la garde robe de la Monarchie jusqu’à la révolution française.

CONCLUSION : le kilt n’est pas écossais à l’origine et il était porté partout en Europe sous différentes appellations. Avec le temps et le besoin d’affirmation d’identité, il l’est devenu !! D’ailleurs, les écossais du Nord utilisent plutôt le terme de Philibeg ou philbeg pour le désigner… L’écosse a adopté le kilt comme vêtement national (une forme d’hérésie).

Merci Philippe CHRISTIAN