Blog

Îles du Ponant AG 2019

Cette année ce sont les Îles du Ponant qui ont abrité notre assemblée générale ordinaire. Les membres venant de loin et même quelques autres avaient décidé de se retrouver le vendredi soir à Plogoff pour être au plus près de l’embarcadère. La soirée a été consacrée aux retrouvailles. Samedi matin après quelques, cascade de haute voltige et crevaison, péripéties heureusement sans gravité nous avons embarqué pour l’Île de Sein.
Neptune étant de très bonne humeur la traversée fût agréable et les explications fournies, par la compagnie maritime, très intéressantes. Dès le pied sur la terre ferme nous avons exploré ce bel endroit et une fois encore nos Kilts ont été l’élément déclencheur de questions et contacts divers. Nous avons profité des paysages magnifiques pour faire quelques belles photos et notre sonneur débutant nous a abreuvé de quelques aires de cornemuse. Ceci nous a valut une invitation, le soir même, à un anniversaire ou JM (quelque peu intimidé) a interprété entre autre Amazing grace. Ce sont des moments comme celui-ci qui font tout le charme de nos sorties.

Dimanche matin nous avons procédé à l’assemblée générale ordinaire les rapports moral et financier se sont bien passés. Chaque poste trouvant sont responsable, les élections furent menées tambour battant. Cette AG s’est terminée sur l’établissement du programme de l’année 2020. Burn’s night, St Patrick, WE de Pâques, troc et puce, Aubigny/Nère, Lorient seront quelques unes de nos activités. Quand à l’AG 2020, elle se fera dans les Hauts de France.

Après un dernier repas nous avons repris la mer et c’est avec un peu de nostalgie que nous nous sommes quittés en se promettant de vite se revoir pour d’autres péripèties.

Aubigny sur Nère 2019

Aubigny 2019

C’est avec grand plaisir que nous nous sommes, de nouveau, retrouvés pour la 30ème Fête Franco-Ecossaise d’Aubigny sur Nère 2019. Trois jours de pur bonheur, en effet, défilés et concerts de pipe bands, présence des clans, tisserand, village médiéval, piquiers écossais, et bien d’autres choses ont ravi nos pupilles et oreilles . Le point d’orgue de cette fête fût le traditionnel défilé regroupant chaque association et auquel les membres n’ont pas boudé leur plaisir. Toute bonne chose a une fin, mais avant de se quitter les membres de l’association se sont retrouvés pour un dîner de clôture tout en se promettant d’être au rendez-vous l’année prochaine. Les prochaines activités de l’association seront liées au Festival Interceltique de Lorient et à l’assemblée générale ordinaire qui se déroulera en septembre sur l’île de Sein.

Comme toujours les garçons étaient à la fête mais comme vous pourrez le constater les filles ne se privent pas pour autant.

Eh oui ! J’en ai profité pour effectuer quelques fausses notes diront certains mais moi je préfère dire que ce sont des interprétations personnelles.

JM

Trocs et puces 2019 (suite)

C’est au parc du Plessis de Lanester que s’est déroulé notre traditionnel trocs et puces. Cet événement marque notre dixième anniversaire, à cette occasion nous avons eu le grand bonheur d’accueillir deux associations partageant nos goûts.
Les portes se sont ouvertes dès 06h00 du matin pour accueillir les exposants qui sont venus nombreux. Au fil des ans certains sont devenus de vrais habitués et nous les remercions de leur fidélité. D’autres venaient pour la première fois et semble-t-il, ont passé une bonne journée. Nos bénévoles n’ont pas hésité à donner de leur temps pour régaler exposants, sonneurs et visiteurs de gâteaux maisons, frites fraîches, saucisses, hot-dog et sandwichs.

Le Lorient Pipe Band Britanny nous a accompagné toute la journée de ses prestations. Ces dernières ont été particulièrement appréciées aussi bien par le public que par les exposants. Quand à nous, nous étions ravis de les accueillir et de les écouter. Nous n’avons qu’une hâte c’est de les retrouver pour partager d’autres activités.

Lorient Pipe Band Brittany

L’école de cornemuse/biniou de l’association Korollerien Ar Skorv a aussi répondu présent en animant un stand dédié à l’apprentissage et le perfectionnement de la pratique de cet instrument qui vous en conviendrez fait parti de notre culture. A cette occasion nous avons eu le plaisir d’entendre pour la première fois l’un de nos adhérents qui a intégré cette école en septembre 2018. Nous l’encourageons vivement à poursuivre ses efforts pour devenir notre sonneur.

Korollerien Ar Skorv

A la grande joie des enfants, nous avions pour la première fois la venue d’un artiste de la barbe à papa. Je vous laisse apprécier une de ses réalisations qui ne manque pas de panache et de volume.

Le milieu de l’après midi a laissé un moment de répit à nos bénévoles qui en ont profité pour se retrouver devant un camembert au barbecue bien mérité.

Carole/JM

Trocs et puces 2019

Bonjour à tous,

La date du troc et puces approche rapidement et il est temps pour nous de soulever un peu le voile sur cet événement.

Depuis quelques années nos adhérents créent des liens d’amitiés avec d’autres associations. Ce sont ces liens d’amitiés qui nous permettent, aujourd’hui, de vous annoncer la venue, pour notre dixième événement, de deux associations. Chacune d’elle aura le plaisir de ce produire et de vous présenter leurs activités.

Il s’agit du Lorient Pipe Band pour sa répétition hebdomadaire, qui sera parmi nous entre 10h et 16h00 et de l’école KAS cornemuse de Lanester qui sera présente tout au long de cette journée.

Nous sommes très heureux de les accueillir et nous vous invitons à venir les rencontrer.

Amicalement

JM

St Patrick 2019 à Lorient

 

Pour cette fête de la St Patrick 2019 nous étions invités à nous joindre au LPBB. C’est avec plaisir que nous avons répondu présent pour un moment de partage et de convivialité.

Rendez-vous vers 14h00 sur la place d’armes du péristyle pour les retrouvailles entre musiciens et accompagnateurs. Nous avons le plaisir de revoir les membres de Askol Ha Brug Pipe Band et Naoned & District Pipe Band. ainsi que plusieurs amis venant d’autres associations de porteur de kilt. Les tenues sont toujours aussi soignées et chacun connait bien l’origine de son tartan. Les échanges avec les non initiés sont toujours aussi conséquents. « des kilts Bretons ! Ah bon ! Mais comment ce fait-il ? Pourquoi ces couleurs ? Etc ». Quand à LA question « et en dessous » pas besoin de répondre ça se voit. Dessous, il y a « des chaussettes et des chaussures ».

15h00 mise place et départ du cortège qui nous amènera aux abords du palais des congrès. Nos trois pipe-bands nous ont régalé d’un récital commun pendant le défilé et de leur récital individuel lors d’un arrêt sur la place Aristide Briand.

La photo de famille faite, nous nous sommes retrouvés pour un moment de dilettante autour d’un morceau de gâteau aux saveurs Irlandaises accompagné d’une boisson.

Cet après midi fût riche en échange et un grand moment de plaisir, nous remercions particulièrement Romugh du LPBB pour cette invitation qui nous est allée droit au cœur.

Romugh si tu désires nous inviter à nouveau, on est d’accord et avec grand plaisir.

JM

Tradition écossaise au moulin du Mesnil-Villeman.

L’association « Les rencontres du moulin de la forêt » était en fête les 25 et 26 janvier, en compagnie d’une centaine de personnes. Pour rappel, le 25 janvier est une date importante du calendrier écossais, c’est la date de naissance du poète Robert Burns, le plus grand écrivain écossais.

Ce jour-là, tous les foyers écossais ainsi qu’un bon nombre d’expatriés célèbrent donc ce qui est nommé « le Burns Night ». Partout le cérémonial est le même : musique celtique, poèmes, danses et dégustation de whisky se suivent jusqu’à l’arrivée du plat, emblème de la soirée, le fameux haggis.

Le haggis est constitué d’une poche d’estomac de mouton ou de brebis remplie d’abats de mouton hachés (cœur, poumons, foie, rognons), d’oignons et de flocons d’avoine.

Vendredi et samedi soir, Guy et Sophie BACHELOT, propriétaires du moulin et responsables de l’association ont accueilli leurs hôtes. Les convives, pour l’occasion, avaient revêtu leur plus beau atour kilt pour les hommes et châle de tartan (tissu écossais) pour les femmes. Ils se sont retrouvés autour de tables joliment décorées aux couleurs de l’Ecosse pour déguster le haggis, au son, comme il se doit, de la cornemuse.

A cette occasion nous avons eu la joie de faire la connaissance d’Alain qui a rejoint nos rangs cette année.

Carole

AG « Les Tourelles » à Asnelles

Fin septembre 2018 est l’occasion de procéder à l’assemblée générale ordinaire de notre association. La tradition veut qu’elle s’effectue dans un endroit différent chaque année et que ce soit l’occasion de découvrir une partie de notre culture, patrimoine ou histoire. Cette année l’un de nos adhérents fraîchement arrivé propose un WE sur les plages du débarquement en Normandie, proposition vite acceptée par les membres du CA.  Nous n’avons pas été déçu Hébergement et restauration aux tourelles à Asnelles, visite de la batterie de Merville-Franceville commentée par JM, déjeuner sur l’herbe à Pégasus Bridge et découverte du café Gondrée. Dans l’après midi nos pas nous ont mené jusqu’au musée du N°4 commando (kieffer) à Ouistreham. JM nous avez réservé une surprise en effet il avait demandé au fondateur du Musée Mr Léon Gautier de bien vouloir nous commenter la visite. Mr Gautier est l’un des 177 commandos français ayant débarqué le 6 juin 44. Cette visite fut forte appréciée par l’ensemble des membres présents et Mr Gautier nous a gratifié d’une séance de dédicace de son livre « Ennemis et frères » . L’après-midi c’est terminée par la visite d’un atelier artisanal de fabrication de parapluie « H2o parapluies ».

Soirée très conviviale aux tourelles suivi d’un repos bien mérité. Le lendemain matin nous avons tenue notre AG qui c’est passée dans la convivialité et le bon esprit qu’il se doit. Les différents postes du bureau ont tous été rapidement pourvus et un nouveau membre a intégré le conseil d’administration. Après un déjeuner sur place les membres se sont séparés non sans une dernière promenade sur la plage d’Asnelle en se promettant de vite se revoir pour un nouvel événement.

jean-Marc

HighlandGames Bressuire

HighlandGames Bressuire

L’histoire des Highland Games

Les Highland Games sont une très vieille tradition en Écosse. Avant même la christianisation, des combats permettaient de désigner les meilleurs guerriers dans chaque clan. Mais la première véritable compétition est couramment attribuée à un roi écossais du 11ème siècle, Malcolm III. Celui-ci organisa une course à pied vers le sommet d’une montagne dominant Braemar, le Craig Choinnich : le vainqueur de la course, le plus rapide donc, devint son messager personnel ! Durant le Moyen-Âge d’autres seigneurs l’imitèrent, soumettant leurs hommes à des épreuves de force ou d’agilité pour les préparer au combat. Des jeux se tiennent ainsi dans toute l’Écosse jusqu’à la bataille de Culloden en 1746 : après l’échec de la révolte jacobite, par crainte d’une nouvelle révolte des Highlanders, une loi interdit la cornemuse, les kilts et les rassemblements (et donc les jeux), de nombreux habitants doivent fuir les Highlands. Il faut attendre l’abrogation de cette loi à la fin du 19ème siècle puis le renouveau de la culture des Highlands sous l’impulsion de Sir Walter Scott pour voir les jeux renaître dans les années 1820. Ils prennent alors la forme qu’ils ont encore aujourd’hui et sont très appréciés de l’establishment britannique (jusqu’à la Reine Victoria, qui y assiste pour la première fois en 1848 à Braemar, inaugurant une tradition qui existe encore aujourd’hui) qui décide d’en faire une fête populaire. Près de 200 ans plus tard, rien n’a changé et la popularité des Highland Games ne se dément pas ! Ah si : les femmes ont désormais le droit de participer aux jeux !

Que voir aux Highland Games ?

Les jeux de force et d’agilité constituent évidemment l’attraction principale des Highland Games. Les principaux sont :

  • Le caber toss (lancer de tronc d’arbre) : un lancer de tronc, sans doute la plus étonnante des épreuves des Highland Games. Le solide écossais doit porter verticalement dans ses mains un tronc mesurant entre 5 m et 6m50 et pesant entre 35 et 60 kg. Puis il doit le lancer verticalement pour qu’il fasse un tour complet tout en restant dans l’axe du lanceur. Une épreuve qui demande évidemment de la force (allez donc lancer un tronc !) mais aussi de l’agilité car c’est la trajectoire du lancer qui détermine la note du lanceur !
  • Le stone put (lancer de pierre) : un lancer du poids avec une pierre en guise de poids.
  • Le scottish hammer throw (le lancer de marteau) : une sorte de lancer du marteau
  • Le weight throw (lancer de poids en longueur) : un lancer du poids, le poids étant une boule d’acier ou de plomb raccrochée à une poignée en métal par une chaîne.
  • Le weight over the bar (lancer de poids en hauteur) : le concurrent doit lancer en l’air un poids en métal ou en plomb pesant jusqu’à 25 kg et le faire passer par-dessus une barre qu’on positionne plus haut à chaque tentative.

Mais les jeux de force ne sont pas les seules animations visibles lors de ces Highland Games. C’est toute la culture traditionnelle écossaise qui est mise à l’honneur : kilts de rigueur, présence de pipe bands avec leurs cornemuses, concours de danses des Highlands, parades, boutiques d’art, restauration traditionnelle, etc … Et comme toute fête qui se respecte en terre celte, on calme sa soif avec diverses bières fraîches !

Pour plus de renseignements :

https://www.terresceltes.net/ecosse/les-highland-games